Histoire

Histoire

statue sjb église

Origine du nom

Au Xe siècle, fuyant les pillards normands, les Bretons se réfugient temporairement en Angleterre. A leur retour en Bretagne, ils rapportent des reliques d'un évêque d'Exham et d'York, mort en 721 à Beverly où il avait fondé un monastère. Ils nomment alors leur paroisse du nom du Saint, qui devient progressivement « Saint Jean Brévelay ».

Histoire

En 518, Saint Armel (patron du bourg) se serait arrêté quelque temps sur la commune. Il vivait alors en ermite. Il n'est pas impossible que l'escorte envoyée par le roi Childebert l'ait amené à Paris en raison de sa renommée due aux nombreux miracles qui lui sont attribués et racontés par les chroniqueurs.

Au moyen âge, Saint Jean Brévelay faisait partie du Vicomté de Rohan, divisé en une vingtaine de seigneuries.

Au 18e siècle, après 1797, la commune embrasse la cause royale. Au cours de la Chouannerie, on note le passage de Georges Cadoudal, lieutenant général des Rouges. Pierre Guillemot, appelé Roi de Bignan, l'un des principaux chefs Chouans s'y fit également remarquer.

 

Actualités

Agenda

Aucune nouveauté dans cette rubrique

Adresse

Petit blason
Mairie
11 rue de Rennes
56660 St-Jean-Brévelay

Tél. 02 97 60 30 13
Fax 02 97 60 34 59
Contactez nous

Ouverture du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h
le samedi de 9h à 12h
Fermé le samedi en juillet et août

Bulletin municipal

Les Brèves

centre morbihan communauté

Centre Morbihan Communauté

Service Public

Service public